Le mariage de ma petite cousine… un tableau très personnel donc : un petit hommage aux mariés, mélangeant les cultures, partageant l’amour de la vie et des autres et leur consacrant une très grande part de leur temps.

Le poème se veut léger mais les intéressés savent la profondeur de l’affection que je leur porte !

 


Jennifer et Edin

Ami entends l’histoire, chantée à Moulinsart,

D’un amour édifiant, fait de joies et d’espoir.

Moderne aventurière, qui parcourut la terre,

Skis aux pieds aux Carroz, tout schuss, c’est Jennifer.

Quant à Sarajevo, elle ne pouvait offrir,

Plus éminent présent qu’Edin, pour nous guérir.

Ayrlie beach et Sydney témoins de leur promesse,

Laissèrent pourtant Genève, leur offrir une adresse.

Foléru

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.